L’incontinence masculine – ce qu’il faut savoir

L’incontinence urinaire chez les hommes ainsi que chez les femmes est la fuite accidentelle d’urine ou la perte involontaire de celle-ci.  À différents âges, les hommes et les femmes ont des risques qui varient de développer de l’incontinence urinaire.  Dès l’enfance, les filles développent généralement un contrôle de la vessie à un âge plus précoce que les garçons et, l’énurésie nocturne est moins fréquente chez les filles que chez les garçons.  Cependant, les femmes adultes sont beaucoup plus susceptibles que les hommes adultes de subir de l’incontinence en raison de différences d’anatomie au niveau de la région pelvienne et des changements induits par la grossesse et l’accouchement.  Néanmoins, beaucoup d’hommes souffrent d’incontinence et sa prévalence augmente avec l’âge.

Chez les hommes, il existe trois types d’incontinence urinaire : l’incontinence urinaire par regorgement, l’incontinence urinaire par impériosité et l’incontinence urinaire d’effort.

Celle qu’on nomme par regorgement est de loin la forme la plus fréquente d’incontinence de la gent masculine.  Les symptômes sont des envies fréquentes d’uriner associées à de petits jets d’urines souvent suivis de gouttes post mictionnelles appelées  « gouttes retardataires ».   Le deuxième type d’incontinence soit celle qu’on appelle par impériosité est due à une instabilité vésicale et caractérisée par une fuite involontaire d’urine ou alors immédiatement précédée d’un besoin pressant d’uriner qui n’aboutit qu’à une miction ne pouvant être retenue.  Le troisième type est l’incontinence urinaire d’effort.  Ce type de problème est caractérisée par une faiblesse des muscles du périnée et du sphincter urinaire qui sont généralement responsable du maintient de la vessie qui empêchent naturellement les fuites d’urine.  Souvent, ce type d’incontinence est dû à la chirurgie.  Elle survient généralement après une prostatectomie qui endommage les tissus du sphincter et cause des troubles d’incontinence.

Les causes de l’incontinence urinaire chez l’homme dépendent du type de cette dernière.  L’incontinence urinaire par regorgement chez l’homme de plus de cinquante ans, la compression de l’urètre prostatique par une prostate plus volumineuse est responsable de la majorité des causes d’obstruction à l’écoulement normale de l’urine.  Ce type de trouble ne correspond généralement pas à un cancer de la prostate – c’est le vieillissement du patient qui est « normal » si on peut le qualifier ainsi.

Les causes de l’incontinence urinaire d’effort sont  presque exclusivement dues aux conséquences d’intervention chirurgicale au niveau de la prostate.  Elle peut toutefois  survenir aussi des suites d’une chirurgie rectale pour le cancer.

Les causes de l’incontinence urinaire par impériosité peuvent être de deux genres : urologiques ou alors neurologiques.  Les causes urologiques sont : l’infection urinaire basse, et différents types de cystites liées à la radiothérapie, l’irritation vésicale ou autres.  Une hypertension dans la vessie peut être à l’origine d’obstructions  et d’altérations musculaires qui cause le problème.  Les causes neurologiques  peuvent être dues à toute pathologie portant atteinte aux contrôles urinaires tels la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson, etc.

Si vous subissez des troubles d’incontinence urinaire, il est important d’en savoir la ou les  causes pour mieux prévenir des problèmes plus graves.  Consultez un professionnel de la santé qui pourra mieux vous informez et vous guider vers des démarches qui seront les bonnes selon votre condition.